Séminaire international : Biotechnologies et améliorations des productions végétales et animales
Président d'honneur du séminaire
Pr. CHOUKRI A., Recteur de l’Université ZIANE Achour, Djelfa

L'évolution des biotechnologies dans les domaines de l’environnement, de l’agronomie, de la recherche et de l’industrie conduit les sociétés à s’interroger sur son devenir.
Les techniques d’améliorations génétiques, qu’elles soient conduites en laboratoires ou appliquées sur terrain, offrent à l’Homme une source de savoirs et de savoir-faire novateurs adaptés à l’évolution des exigences indispensables à ses besoins, ensuite à la préservation de sa santé et de son environnement.
Ces réflexions ont besoin de diagnostics précis, d’analyses fiables et de productions innovantes, conduites avec un souci d’assurance, de qualité et de sécurité biologique.
Problématique
Les milieux steppiques représentent une grande diversité biologique, à travers les parcours steppiques, les forêts naturelles et artificielles, ces richesses tendent à disparaitre à cause d’inconscientes exploitations humaines.
Les atouts biotechnologiques que se soit sur le plan de l’amélioration génétique ou dans la valorisation des ressources naturelles, sont un outil essentiel de
préservation d’une grande partie de ces richesses pour nous ainsi que pour les générations futures dans une optique de développement durable.
La problématique traitée dans ce séminaire abordera les différents apports des biotechnologies et des techniques d’améliorations des plantes et des animaux
pour la valorisation, la préservation et la gestion des différentes ressources du milieu steppique.
Objectifs:
- Faire le point sur les différentes activités humaines liées d’une manière directe ou indirecte aux biotechnologies d’une part et aux différentes méthodes
permettant d’augmenter le rendement et la productivité des ressources génétiques du milieu steppique d’autre part;
- S’informer sur les différentes techniques et outils de biotechnologies (végétales et animales) et leurs divers champs d’application;
- Elargir les techniques d’améliorations naturelles et biologiques des plantes, principalement la mycorhization;
- Elargir les techniques de contrôle de reproduction chez les animaux d’élevage;
- Sensibiliser les décideurs et les industriels quant à l’importance de la valorisation.
De plus cette manifestation va permettre de:
- Faire le point sur l’état d’avancement de la recherche scientifique dans le domaine des biotechnologies abordées dans les milieux steppiques ;
- Connaître les résultats de la recherche scientifique réalisée dans les domaines d’amélioration des productions végétales et animales ;
- Promouvoir la recherche dans les domaines des biotechnologies et améliorations des productions végétales et animales.
Thèmes des communications
I. Biotechnologies, agronomie et agro-alimentaire dans les milieux steppiques.
II. Biotechnologies végétales et amélioration biologique des plantes.
III. Amélioration des productions animales dans les milieux steppiques.
Dates limites
- Inscriptions et soumissions de résumés: 30 mai 2013
- Notification d’acceptation : 09 Septembre 2013
- Envoi du texte complet de la communication: 23 Septembre 2013
- Journées du séminaire : 30 et 31 octobre 2013
- Excursion : Site archéologique de Zaccar
- Langues du séminaire : Français, Anglais
Frais de participation
- Enseignants chercheurs et chercheurs: 6000 DA
- Etudiants : 3000 DA
Ces frais donnent droit aux documents relatifs au congrès, hébergement (3 nuités max), restauration, pause café.
Instructions aux auteurs
Les participants sont invités à envoyer par e-mail à: SIBAVA2013@yahoo.fr
1- Un résumé de 200 à 300 mots en format Word (Times New Roman 11, titre en 12), contenant les noms des auteurs (en soulignant le nom du communicant), e-mail et mots clés (maximum 5 mots).
2- La fiche d'inscription.
Les auteurs dont la proposition de communication aura été retenue doivent envoyer le texte complet de la communication n’excédant pas 08 pages en format Word (Times New Roman 11, titre en 12, simple interligne). Si les manuscrits sont écrits en français, une traduction en anglais du titre et un résumé en anglais doivent être ajoutés après les références bibliographiques et inversement.