Le biologiste d’un laboratoire : Il réalise ou fait réaliser des examens sur des prélèvements biologiques et valide les résultats. Ces examens aident à la confirmation du diagnostic et au suivi des traitements.

Nature du travail : Le travail du biologiste est variable selon le type d’examens réalisés dans son laboratoire. Il peut réaliser des observations au microscope, il peut mettre en culture des cellules ou encore utiliser des techniques spécifiques comme les techniques d’électrophorèse (séparation de protéines) ou séparation de molécules.

Vie professionnelle :

* Dans les laboratoires d’analyses médicales privés ou d’hôpitaux généraux où le laboratoire est unique, les activités sont variées et comportent toutes les techniques disponibles (observation au microscope, techniques de biochimie). Les biologistes sont titulaires de diplôme d’études spécialisés qui leur permettent de valider les différents examens réalisés dans leur laboratoire.
* Dans les laboratoires d’hôpitaux plus volumineux comme les centres hospitaliers universitaires (CHU), les laboratoires sont organisés selon les activités (laboratoire de biochimie, laboratoire d’hématologie, laboratoire de virologie-bactériologie, …). Les biologistes sont titulaires de diplômes d’études spécialisées (hématologie, immunologie, biochimie, microbiologie, ..) et occupent des postes d’enseignants chercheurs (Professeur des universités-praticien hospitalier ou Maitre de conférences-praticien hospitalier) ou de praticien hospitalier.
* Le biologiste est entouré de techniciens de laboratoire qui préparent les prélèvements. Ces prélèvements permettent des dosages biochimiques sur des automates, des observations au microscope ou l’utilisation d’appareils comme un cytomètre de flux.

Compétences : Une bonne habilité manuelle, des qualités de minutie et de précision et des connaissances scientifiques pointues et régulièrement remises à jour.