La réponse a une base scientifique et a été vérifiée par les spécialistes à plusieurs reprises. Le cerveau féminin a bien plus de zones liées au langage verbal par rapport au cerveau masculin.
La différence est tellement grande qu’une femme normale emploie entre 6.000 et 8.000 mots par jour.
Les hommes sont beaucoup moins communicatifs et ils emploient en moyenne entre 2.000 et 4.000 mots chaque jour.

Cerveau féminin et langage verbal



Le cerveau des femmes est plus petit que celui d’un homme, ce qui a fait penser pendant des siècles que les femmes étaient inférieures ou moins intelligentes que les hommes.
La science fait des progrès et de nos jours on sait que, malgré une taille plus réduite, les femmes ont le même nombre de cellules, mais chez le cerveau féminin, les cellules sont plus compactes, et en plus, elles se distribuent différemment.



Les centres du cerveau féminin pour le langage et l’ouïe ont 11 % plus de neurones que ceux des hommes. En outre, l’hippocampe, où les émotions et la mémoire se forment, est plus grand chez les femmes. Puis, les femmes ont plus de circuits cérébraux pour le langage et l’observation des émotions des autres.
C’est cette composition du cerveau féminin celle qui fait que les femmes dialoguent plus, qu’elles sachent lire plus facilement la face de leur interlocuteur et qu’elles rappellent plus les petits détails.


Source : Ariane Caris pour Conseil Féminin.com