Alors que certains pourraient essayer de nous faire croire le contraire, il est intéressant de mentionner que de plus en plus de scientifiques croient en l’existence d’un créateur divin. En effet voici ce que dit l’écrivain Jim Holt dans son livre “la science a ressuscité Dieu” :

“Je me rappelle avoir vu il y a quelques mois un sondage dans le magazine scientifique “Nature” qui indiquait que presque la moitié des physiciens, biologistes et mathématiciens américains croyaient en Dieu, et pas seulement en une abstraction métaphysique mais en une entité qui se soucie des affaires humaines et qui entend nos prières, c’est à dire le Dieu d’Abraham, d’Issac et de Jacob”

Alors que le monde scientifique était dominé auparavant en majeure partie par des agnostiques et des athées, les récentes découvertes scientifiques ont amenées certains scientifiques agnostiques à reconnaître que l’idée d’un créateur serait une déduction presque évidente. Suite à ces dernières découvertes, voici ce que quelques scientifiques de renom ont confessé :
Les aveux de lauréats du prix Nobel

Commençons par les aveux de Arno Allan Penzias, célèbre physicien américain qui reçut le prix nobel de physique en 1978 :

“L’astronomie nous mène vers un évènement unique : un univers créé à partir de rien, un univers dont un équilibre parfait dans les lois de la physique est requis afin de permettre la vie et un univers qui est le résultat d’une volonté sous-jacente, ou plutôt surnaturelle”
(Cosmos, Bios, and Theos p. 83)

William Daniel Philips, physicien américain et prix nobel de physique en 1997 pour ses recherches sur le refroidissement d’atomes, nous dévoile sa croyance en Dieu dans une lettre adressée à T. Dimitrov en 2002 :

“Je crois en Dieu et en réalité en un dieu qui interagit avec la création. Je pense que les observations sur l’ordre de l’univers physique ainsi que l’ajustement exceptionnel des conditions de l’univers qui rend possible la vie humaine suggèrent qu’une intelligence existe. Je crois en Dieu du fait d’une foi personnelle mais une foi qui ne rentre pas en conflit avec ce que je connais de la science” (William D.Phillips. Lettre à T.Dimitrov. 19 mai 2002)

Restons dans les lauréats du prix Nobel en citant ce que disait Arthur H. Compton, prix nobel de physique en 1927 :

“Derrière chaque plan il y a une intelligence et l’ordre parfait de l’univers témoigne de la véracité de la plus majestueuse des citations :”Au commencement Dieu créa l’univers” ( A.H.Compton,Chicago Daily News, 1936)

Autre lauréat du prix Nobel à dire quelque chose de similaire est le Docteur George Wald qui reçut le prix nobel de médecine en 1967 :

Lorsqu’il s’agit de l’origine de la vie, il y a uniquement deux possibilités : la création ou la génération spontanée (l’évolution). Il n’y a pas de troisième possibilité. Étant donné que la génération spontanée a été discréditée il y a environ 100 ans maintenant, la seule possibilité est une création surnaturelle mais vu qu’on ne peut pas accepter cela pour des raisons personnelles, on choisit de croire à l’impossible, c’est à dire que la vie est apparue par chance” (cité dans “l’effondrement de l’évolution” de Scott M. Huse, p 3)

Les aveux de célèbres scientifiques du monde entier

George Ellis, astrophysicien anglais et vainqueur du prix Templeton en 2004 avoue que l’ajustement si précis des lois de l’univers est un miracle :

“Un ajustement stupéfiant se produit dans les lois de l’univers, rendant la vie possible. En réalisant cela, il est difficile de ne pas utiliser le terme “miracle” sans prendre position sur le statut ontologique de ce monde”
(G.Ellis, le principe anthropique, p. 30)

Fred Hoyle, qui n’est plus à présenter, (astronome anglais qui est à l’origine de l’invention du terme “Big Bang”) avoue que le dessein intelligent est légitime :

“Une interprétation de bon sens des faits suggère qu’une super intelligence interagit avec la physique, la chimie et la biologie, et qu’il n’y a aucune force aveugle dont il serait intéressant de parler dans la nature. Ces faits sont si accablants que cette conclusion n’est presque pas une question à soulever”(F.Hoyle, l’univers : réflexions passées et présentes, 20:16)

George S. Greenstein, professeur d’astrophysique à l’université d’Amherst dans le Massachusetts arrive à la même conclusion que Fred Hoyle :

“Lorsqu’on survole toutes les preuves scientifiques, la pensée qu’une intelligence a dû être impliquée revient constamment. Est-ce donc possible que soudainement et sans le vouloir, nous sommes tombés sur des preuves scientifiques de l’existence d’un être suprême ? Et est-ce cet être suprême qui a conçu le cosmos judicieusement pour notre propre intérêt ? (F.Heeren, Montre-moi Dieu, p. 233)

John O’Keefe, astronome à la NASA pendant presque 40 ans qui a notamment travaillé pour le programme Apollo reconnaît l’évidence que l’univers a été créé dans le but de rendre la vie possible :

“Si l’univers n’avait pas été fait avec cette précision si exacte, on n’aurait jamais pu voir le jour. C’est donc mon opinion que l’univers a été créé pour que les humains puissent y vivre”
(F.Heeren, Montre-moi Dieu, p. 200)

Citons maintenant ce que pense Paul Davies, célèbre astrophysicien britannique, vainqueur de deux prix Eureka, prix Faraday en 2002 et Templeton en 1995 :

“Il y a pour moi des preuves très fortes que quelque chose se passe derrière tout ça…on a l’impression que quelqu’un a ajusté ces nombres des lois de la nature afin de créer l’univers…la sensation d’un dessein intelligent est débordante” (P.Davies, l’empreinte cosmique, p.203.)

Edward Arthur Milne, cosmologiste et mathématicien britannique, qui reçut la médaille d’or de la société royale d’astronomie en 1935 reconnait que la cause de l’univers peut tout à fait être Dieu :

“Concernant la cause de l’univers, dans le contexte de l’expansion, celle ci reste à être déterminée mais la vue globale de la chose reste incomplète sans Dieu”(F.Heeren, Montre-moi Dieu, p. 166)

Alexander Polyakov, célèbre mathématicien et physicien russe, vainqueur du prix Harvey en 2010 et Lars Onsager en 2011, élut à l’académie nationale des sciences de Russie en 1984 puis à l’académie nationale des sciences des États Unis en 2005 nous dit quelque chose d’assez intéressant dans le magazine américain Fortune :

“Nous savons que la nature s’explique par les meilleurs mathématiques qu’il puisse y avoir parce que c’est Dieu qui l’a créée” ( S.Gannes, 13 Octobre 1986. Fortune. p. 57)

Henry Fritz Schaefer, chimiste américain, élu meilleur chimiste nord-américain en 1983 (vainqueur du prix Leo Hendrik Baekeland), médaillé de la Société Royale de Chimie de Londres en 1992, vainqueur du prix Joseph O. Hirschfelder en 2005 et membre de la Discovery Institute nous explique pourquoi il attache un si grand intérêt pour la science :

“La joie et l’importance dans ma science provient des moments occasionnels où je découvre quelque chose et me dit :”Ah, voilà comment Dieu l’a fait !” Mon but est de comprendre comment fonctionne une minuscule partie de la création de Dieu” (J.L Sheler et J.M. Schrof, “La création”, 56-64)

Pour finir, citons ce que disait Wernher von Braun, ingénieur allemand considéré comme l’un des pionniers de l’astronautique qui fut directeur du centre de vol spatial de la NASA :

“Je trouve qu’il est aussi difficile de comprendre qu’un scientifique ne reconnaisse pas la présence d’un être supérieur derrière l’existence de l’univers qu’un théologien qui renierait les progrès de la science”(T.McIver, l’enquêteur sceptique, 10:258-276)




Johannes Kepler (1571-1630), un des plus grands astronomes :
" Que Dieu est grand ! Grande est sa puissance, et sa sagesse est infinie ! Cieux, soleil, lune et étoiles, louez-le dans la langue qui vous est donnée. Mon Seigneur et mon Créateur! La splendeur de tes œuvre, je voudrais l’annoncer aux hommes autant que mon esprit limité peut la comprendre. "


Copernic (1473- 1543), fondateur de la mondovision  moderne : " Qui, vivant en contact intime  avec l’ordre le plus parfait et avec la sagesse divine, ne se sentirait pas  poussé aux aspirations les plus sublimes ? Qui n’adorerait pas l’architecte de toutes choses ? "

Isaac Newton (1643- 1727) fondateur de la physique théorique classique :
“ Ce que nous savons est une goutte, ce que nous ignorons est l’océan. L’incomparable disposition et harmonie de l’univers, tout cela  n’a pu se faire que selon les plans d’un Etre éternel doué de sagesse et de puissance. "


Linné (1707- 1778) fondateur de la botanique systématique :
" J’ai vu passer dans la création, tout près, le Dieu éternel, infini et je suis tombé à genoux en adoration. ”



Volta (1745- 1827), connu pour ses travaux sur l’électricité :
" Je confesse la foi sainte, apostolique, catholique et romaine. Je remercie Dieu de m’avoir accordé cette foi, dans laquelle j’ai la ferme intention de vivre et de mourir. "


Ampère (1775- 1836), inventeur des lois  fondamentales des courants  électriques :  
“ Que Dieu est grand ! Que Dieu est grand et que notre savoir n’est rien ! "



Cauchy (1789- 1857) illustre mathématicien : " Je suis chrétien, je crois en la divinité du Christ, comme tous les grands astronomes, tous les grands mathématiciens du passé. "



Gauss (1777-1855), un des plus grands mathématiciens et scientifiques allemands:
" Lorsque notre dernière heure aura sonné, ce nous sera une joie indicible de voir disparaître le voile épais qui couvrait nos yeux. "


Liebig (1803- 1873), pionnier de la chimie appliquée :
" Celui qui s’efforce de lire les pensées de Dieu dans le grand livre de la nature peut seul connaître sa grandeur et sa sagesse infinies. "


Robert Mayer (1814- 1878), scientifique naturaliste (Loi de la Conservation de l’énergie) :
“ J’achève ma vie avec une conviction qui jaillit du plus profond de mon cœur: la véritable science et la véritable philosophie ne peuvent être autre chose qu’une propédeutique de la religion chrétienne. "


Secchi (1803- 1895), célèbre astronome :
" De la contemplation du ciel à Dieu, la route n’est pas longue. ”



Darwin (1809- 1882), théoricien de l’évolution :
" Jamais je n’ai nié l’existence de Dieu. Je crois la théorie de l’évolution  parfaitement conciliable avec la foi en Dieu. Il est impossible de concevoir et de prouver que le splendide et infiniment merveilleux univers, de même que l’homme, soit le résultat du hasard ; et cette impossibilité me semble la meilleure preuve de l’existence de Dieu. "


Edison (1847- 1931), l’inventeur le plus fécond, avec 1200 brevets : “J’admire tous les ingénieurs, mais surtout le plus grand d’entre eux : Dieu. ”


C.L. Schleich (1859- 1922), célèbre chirurgien :
" Je suis devenu croyant à ma façon par le microscope et par l’observation de la nature, et mon désir est de contribuer  au mieux à unir la science et la religion. "


Marconi (1874- 1937), inventeur de la télégraphie sans fil, Prix Nobel 1909 :
" Je le déclare avec fierté : je suis croyant. Je crois à la force de la prière, non seulement en tant que chrétien, mais aussi comme scientifique. ”



Millikan (1868- 1953), illustre physicien américain  Prix Nobel 1923 :
“Je peux affirmer catégoriquement que l'incroyance est dépourvue de tout fondement scientifique. J'estime qu'il n'existe aucune contradiction entre la foi et la science.”



Eddingtong (1882- 1946), célèbre astronome anglais :
“Aucun des inventeurs de l'athéisme ne fut un homme de science Tous ne furent que de très médiocres philosophes."



Albert Einstein (1879- 1955), fondateur de la physique contemporaine  (théorie de la relativité et prix Nobel  1921) :
“ Quiconque est sérieusement impliqué dans la science devient convaincu qu’un esprit se manifeste dans les lois de l’univers – un esprit infiniment supérieur à celui de l’homme, et devant lequel, nous avec nos pauvres pouvoirs, devons nous sentir humbles.”


Plank (1858- 1947), créateur de la théorie des quanta, prix Nobel 1918 :
“ Rien ne nous empêche donc et notre instinct scientifique exige... d'identifier l'ordre universel de la science et le Dieu de la religion. Pour le croyant, Dieu se trouve au début; pour le physicien, Dieu se rencontre au terme de toute pensée. "

Schrödinger(1887- 1961), créateur de la mécanique ondulatoire, Nobel 1933 :
" Le plus beau chef d’œuvre est celui fait par Dieu, selon les principes de la mécanique quantique…"



Howard Hathaway Aiken (1900-1973), père du cerveau électronique :
“ La physique moderne m'apprend que la nature est hors d'état de s'ordonner elle-même. L'univers présente un ordre immense, d'où la nécessité d'une grande « Cause Première » qui n'est pas soumise à la loi seconde de la transformation de l'énergie, et qui donc est Surnaturelle. ”

Wernher Von Braun (1912- 1977), fabricant allemand-américain de fusées spatiales :
“ Par-dessus tout à Dieu revient l'honneur d'avoir créé le grand univers, que l'homme et sa science pénètrent et étudient de jour en jour avec une profonde adoration. ”


Charles Townes (1915), physicien.  Il partagea le Prix Nobel de physique 1964 avec les physiciens russes pour découvrir le principe du laser :
“ En tant que religieux, je ressens fortement la présence et les actions d’un Etre créateur qui va au-delà de moi-même, mais qui est toujours proche …l’intelligence a eu quelque chose à voir avec la création des lois de l’univers. ”

Allan Sandage (1926-2010) Astronome professionnel, a calculé la vitesse d’expansion de l’univers ainsi que l’âge de l’univers par l’observation des étoiles lointaines :
“ Enfant, j’étais athée. C’est ma science qui m’a conduit à la conclusion que le monde est bien plus compliqué que ce qui peut être expliqué par la science. Ce n'est que par l'intermédiaire du surnaturel que je comprends le mystère de l'existence. ”


Un carte de visite  et une surprise :
Un vénérable vieillard  égrenait son chapelet dans le train quand un jeune universitaire entra : « Pourquoi, au lieu de réciter le chapelet, vous n’employez-pas votre temps à apprendre et à vous instruire un peu ? Je me charge de vous envoyer des livres qui vous instruiront ». Le vieillard  lui répondit, tirant de sa poche une carte : « je vous serais gré de m’envoyer un livre à cette adresse », et il lui remit sa carte de visite. Il n’y avait qu’une ligne : Louis Pasteur, Institut de Recherches Scientifiques,  Paris. L’universitaire rougit de honte. Il avait prétendu donner des conseils au plus célèbre savant de son temps, l’inventeur des vaccins, estimé dans le monde entier et dévôt du chapelet...


source :
Alterinfo
http://www.alterinfo.net/Les-plus-grands-scientifiques-de-tous-les-temps-croyaient-en-Dieu-_a72302.html
aleteia.
http://www.aleteia.org/fr/science/article/quand-25-savants-illustres-confessent-leur-foi-en-dieu-5880239406186496