Aurélie Bourdon, chercheur au laboratoire Physiologie des adaptations nutritionnelles (Université de Nantes - INRA), a reçu, mercredi 12 octobre, à l'Institut Pasteur, une Bourse L'Oréal-Unesco "Pour les femmes et la science". Ce prix d'excellence vient récompenser ses recherches autour de la citrulline, un acide aminé qui pourrait permettre d'améliorer la croissance des bébés fragiles.
Selon une étude menée par Aurélie Bourdon, le petit poids des enfants nés prématurés ou atteints de retard de croissance intra-utérin serait associé à un risque plus grand de développer à l'âge adulte de l'obésité, du diabète ou des maladies cardiovasculaires. Pour y remédier, la jeune doctorante étudie actuellement au laboratoire Physiologie des adaptations nutritionnelles (Phan) les effets d'une supplémentation en "citrulline" pour le nouveau-né, un acide aminé connu pour améliorer l'état nutritionnel dans certaines situations de dénutrition.

Créé en 2007, la Bourse française L'Oréal-UNESCO Pour les femmes et la science a pour objet de révéler et récompenser de jeunes chercheuses talentueuses. Au total, 140 jeunes femmes ont déjà bénéficié de cette bourse d'excellence. Cette année, 15 bourses de 15 000 € chacune ont été remises à des doctorantes, et 15 de 20 000 € chacune à des post-doctorantes. 

par Julien PATRON

_________________

Suivez-nous sur FACEBOOK