Réussir vos études
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» The workflow of cell line authentification
Mer 13 Juin 2018 - 8:58 par benniegeorge

» What are key features and benefits of endothelial cell medium?
Mer 13 Juin 2018 - 8:56 par benniegeorge

» What about the application of stem cell research?
Mer 13 Juin 2018 - 8:50 par benniegeorge

» How to take advantage of Oncology?
Mer 13 Juin 2018 - 8:47 par benniegeorge

» 3 UTR Cloning
Mer 30 Mai 2018 - 10:16 par benniegeorge

» Custom Viral Service
Mer 30 Mai 2018 - 10:12 par benniegeorge

» Custom Libraries Construction Service
Mer 30 Mai 2018 - 10:09 par benniegeorge

» Custom Libraries Construction Service
Mer 30 Mai 2018 - 9:57 par benniegeorge

» How to get GFP cells with reasonable price?
Mer 30 Mai 2018 - 9:51 par benniegeorge

» Specific information related to human Nervous Cells
Mer 16 Mai 2018 - 8:10 par benniegeorge

» The types of tumor cells
Mer 16 Mai 2018 - 8:05 par benniegeorge

» One of the best provider of Cytokines & Growth Factors
Mer 16 Mai 2018 - 8:02 par benniegeorge

» Features of Custom Tissue Array
Mer 16 Mai 2018 - 7:58 par benniegeorge

» primary fibroblasts
Sam 14 Avr 2018 - 7:24 par benniegeorge

» Endothelial Cell Growth Medium
Sam 14 Avr 2018 - 7:22 par benniegeorge

Retrouvez-nous sur Facebook

Site partenaire
Plus de likes gratuitement Likeup.fr - Plus de Likes, Followers, Google+, Vues et d'Abonnés
Articles Semilaires

Partagez| .

L’ADN du fils trouvé dans le cerveau de la mère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
Recherche personnalisée
MessageSujet: L’ADN du fils trouvé dans le cerveau de la mère Jeu 13 Déc 2012 - 0:23




Les mères ne sont pas juste connectées émotionnellement à leurs fils. Une nouvelle étude montre comment le matériel génétique peut être transmis à partir du fœtus pendant la grossesse, traversant la barrière humaine qui protège le sang du cerveau et en s’y installant, et tout cela pourrait être relativement normal.


Une nouvelle étude publiée cette semaine constate que quelques cerveaux féminins contiennent pas mal d’ADN masculin. Ce matériel génétique passe vraisemblablement dans une mère alors qu’elle est enceinte d’un fœtus de sexe masculin. Bien que nous savions déjà que les cellules fœtales peuvent entrer dans le corps de la mère, jusqu’à présent, on ignorait si les cellules pouvaient également passer dans le cerveau, parce que la barrière hémato-encéphalique empêche, normalement, de grosses molécules et des substances étrangères d’entrer dans le cerveau.



Pour explorer la possibilité d’un microchimérisme pour le cerveau (la présence de cellules génétiquement distinctes dans un corps hôte), des chercheurs ont examiné des échantillons d’autopsie de 59 sujets féminins décédés, qui n’avaient pas de maladie neurologique ou qui souffraient de la maladie d’Alzheimer. Les scientifiques ont constaté que 63 % des cerveaux contenait des cellules masculines distribuées tout le long de l’organe et que ce microchimérisme ne disparaissait pas au fil du temps : le cerveau d’une femme de 94 ans contenait encore des cellules mâles. Et curieusement, le cerveau des sujets atteints de la
maladie d’Alzheimer étaient moins susceptibles de contenir de l’ADN mâle et quand ils en contenaient, ils en avaient généralement moins que dans des cerveaux sains.



Ces résultats suggèrent que, pendant la grossesse, la barrière hémato-encéphalique devient plus perméable et permet aux cellules fœtales d’entrer dans le cerveau de la mère. Les cellules fœtales masculines ont posé l’ADN masculin dans les cerveaux féminins et les cellules fœtales féminines seraient sans doute entrées dans le cerveau de la mère. Cette analyse particulière des échantillons, cependant, n’était pas en mesure de révéler leur présence. Mais les chercheurs possédaient peu d’informations sur le déroulement des grossesses de leurs sujets. Seulement 9, de tous les sujets, étaient connus pour avoir
des enfants et au moins 2 n’avaient pas d’enfants mâles. Les chercheurs suggèrent que l’ADN masculin dans le cerveau peut aussi provenir d’un fœtus mâle avorté ou abandonné. Ou, après tout, les cellules mâles pourraient ne pas avoir pénétré dans le corps pendant la grossesse. Certaines femmes pourraient avoir acquis le matériel génétique étranger à partir d’un jumeau qui aurait laissé son ADN dans l’utérus. Même une transfusion sanguine pourrait avoir transféré des cellules mâles dans le sang, puis au cerveau.



Bien que cette étude n’a examiné qu’environ 60 cerveaux, ce qui représente un échantillon assez faible, la présence certaine d’ADN mâle montre que les cellules fœtales peuvent se faufiler à travers la barrière hémato-encéphalique de la mère. Mais pour clarifier que ce sont en effet des cellules fœtales, plutôt qu’une autre source, les chercheurs souhaiteraient pratiquer d’autres autopsies pour récupérer des échantillons de femmes ayant des antécédents de grossesse connus. Ensuite, nous pourrons savoir si les cellules fœtales ont une incidence sur le risque de développer la maladie d’Alzheimer.



L’étude publiée sur Plos One : Male Microchimerism in the Human Female Brain.



Source: Gurumed
Big Brother
Administrateur du site
Administrateur  du site
avatar

Sexe : Masculin
Messages Messages : 5575
Points Points : 15098

http://science.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
L’ADN du fils trouvé dans le cerveau de la mère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» De l'eau dans le cerveau à 4 mois de grossesse
» palette naturelle Too faced
» Elle vivait depuis 26 ans avec l'embryon de son jumeau... dans le cerveau à Los Angeles,aux Etats-Unis
» C'est quoi cette pierre
» Petit Gecko trouvé dans Supermarché

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INTIK :: Forums généraux :: Le Guichet des Sciences et du Savoir-