Réussir vos études
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez| .

Les antidépresseurs augmenteraient le risque de rechute en dépression selon une importante étude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
Recherche personnalisée
MessageSujet: Les antidépresseurs augmenteraient le risque de rechute en dépression selon une importante étude Mar 10 Fév 2015 - 22:32



Les personnes qui prennent des médicaments antidépresseurs sont plus susceptibles de vivre des rechutes de dépression majeure que celles qui ne prennent pas de médicaments, selon une importante étude canadienne publiée dans la revue Frontiers of Psychology.

Le chercheur en psychologie évolutionniste Paul Andrews de l’Université McMaster et ses collègues ont réalisé une méta-analyse des études qui comparaient l’utilisation d’antidépresseurs pour le traitement de la dépression majeure à un placebo (produit inactif).


Les personnes qui prenaient des antidépresseurs avaient un risque de 42 % ou plus de rechute en dépression comparativement à un risque de 25 % pour celles qui n’en prenaient pas.


Selon le chercheur, les antidépresseurs interfèrent avec la régulation naturelle du cerveau de la sérotonine et d’autres neurotransmetteurs, et le cerveau compense une fois que le médicament est arrêté, ce qui mène à un nouvel épisode de dépression. Bien qu’il y ait plusieurs classes d’antidépresseurs, tous, précise-t-il, perturbent les mécanismes naturels de régulation du cerveau.


Nous avons constaté, dit-il, que plus ces médicaments affectent la sérotonine et d’autres neurotransmetteurs, plus le risque de rechute est élevé à leur arrêt. Ces résultats, dit-il, suggèrent un effet de rebond à leur arrêt. Ce qui peut causer un cercle vicieux où les gens ont besoin de continuer à prendre ces médicaments pour prévenir le retour des symptômes.
Le chercheur croit que la dépression peut être un état naturel et bénéfique, bien que douloureux, dans lequel le cerveau tente de composer avec le stress. Il y a beaucoup de débat, dit-il, à savoir si la dépression est vraiment un trouble ou s’il s’agit d’un mécanisme évolutif d’adaptation qui accomplit quelque chose d’utile.

Des études longitudinales, citées dans l’article, montrent que 40 % des gens pourraient vivre une dépression majeure au cours de leur vie. La plupart des épisodes dépressifs sont déclenchés par des événements traumatiques tels qu’un décès, la fin d’une relation ou une perte d’emploi.
Mais, prend-il soin de préciser, aucun cas n’est pareil, et certains cas sévères peuvent atteindre un point où la dépression est nuisible.

Source : Psychomédia
Big Brother
Administrateur du site
Administrateur  du site
avatar

Sexe : Masculin
Messages Messages : 5582
Points Points : 15119

http://science.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
Les antidépresseurs augmenteraient le risque de rechute en dépression selon une importante étude
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les psychotropes: anxiolitiques, antidépresseurs, neuroleptiques...
» antidépresseurs
» Y a-t-il des gens qui ont pris des antidépresseurs?
» Quand doit-on cesser les antidépresseurs?
» Grossesse et antidépresseurs (pour anxiété) Besoin de votre avis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INTIK :: Forums généraux :: Le Guichet des Sciences et du Savoir-