AccueilS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» 2x$1,000 #OvercomingObstaclesScholarship offered by Contractor Quotes
Aujourd'hui à 3:01 par xthoms

» Prix du prince Naif pour la sécurité arabe
Hier à 21:43 par Big Brother

» avis aux algériens : Bourse d'étude au Japon du 23/07 au 09/08/2017 pour les fonctionnaire dans le domaine de l'énergie renouvelable (La formation est en Français)
Jeu 11 Mai 2017 - 20:50 par Big Brother

» La Malaisie offre des stages en Anglais aux enseignants et formateurs sénégalais
Mar 9 Mai 2017 - 14:32 par Big Brother

» 250 Bourses d’études de l'Université Internationale de Casablanca aux étudiants marocains
Sam 6 Mai 2017 - 21:08 par Big Brother

» Notions en zootechnie
Sam 6 Mai 2017 - 10:12 par luc225

» Bourses d’études la Fondation Marocaine de l’Etudiant aux jeunes marocains
Sam 6 Mai 2017 - 9:21 par Big Brother

» Bourses de mobilité pour les élèves ingénieurs marocains en France
Ven 5 Mai 2017 - 18:36 par Big Brother

» Appel à candidatures 2017 : prix de la Fondation Flora Blanchon
Sam 29 Avr 2017 - 12:27 par Big Brother

» RFI Challenge App Afrique 2017
Sam 29 Avr 2017 - 10:40 par Big Brother

» Avis aux étudiants algériens : Offre de bourses au Vietnam
Ven 28 Avr 2017 - 22:35 par Big Brother

» Bourses d’études au Japon pour les élèves et étudiants tunisiens
Jeu 27 Avr 2017 - 17:35 par Big Brother

» Banque Mondiale lance XL Africa pour financer les startups africaines
Lun 24 Avr 2017 - 18:04 par Big Brother

»  Appel à candidatures 2017 pour le Prix UNESCO Carlos J. Finlay pour la microbiologie
Dim 23 Avr 2017 - 17:58 par Big Brother

» Bourses d’études Ashinga 2017 pour orphelins de l’Afrique subsaharienne pour étudier à l'etranger
Sam 22 Avr 2017 - 21:12 par Big Brother

Recherche par Mots-clés
Recherche personnalisée
Liens sponsorisés
Articles Semilaires
Poser votre question
Citrio Browser
Retrouvez-nous sur Facebook

Plus de likes gratuitement Likeup.fr - Plus de Likes, Followers, Google+, Vues et d'Abonnés
Nos recommendations
Partagez| .

mes étudiants ne me respecte pas, besoin d'aide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
Recherche personnalisée
MessageSujet: mes étudiants ne me respecte pas, besoin d'aide Lun 23 Fév 2009 - 22:42

bonjour tout le monde, merci pour ce forum,
Voila mon problème :
j'ai trouvé un travail comme enseignante sa fait 3 mois, mais je n'arrive pas à contrôler les étudiants,
Comment faire pour que je me fasse un peu plus respecter ??
nana



Messages Messages : 9
Points Points : 4

Revenir en haut Aller en bas
Recherche personnalisée
MessageSujet: Re: mes étudiants ne me respecte pas, besoin d'aide Lun 23 Fév 2009 - 22:58

bonjour a vous ^^
j'aimerais beaucoup vous aidez, mais pourrons nous avoir plus de precisions !!, quel est le niveau/age des etudients, quelle matiere vous enseignez ??, il est claire qu'on agit pas avec un lycéen comme on agit avec un collegien.
tralala

avatar

Messages Messages : 54
Points Points : 15

Revenir en haut Aller en bas
Recherche personnalisée
MessageSujet: Re: mes étudiants ne me respecte pas, besoin d'aide Lun 23 Fév 2009 - 23:09

Il faut être très ferme !
Bon vous détectez le turbulent (le chef de la bande quoi!) vous le corriger sévèrement (pas besoin de le frapper) seulement en le ridiculisant et en brisant sa fierté . Tout rentrera dans l'ordre.
C'est une méthode très efficace ! Et surtout quand vous décidez quelque chose vous la faites, il ne faut jamais se dégonfler devant les élèves.
Il doivent savoir que vous etes le maitre de la situation, c'est trés important !
Et je sais que ce n'est pas facile. Bon couage

_________________
Aider ! c'est être aidé.
Téléchargez le! Même si vous n'en avez pas besoin! Vous en aurez besoin un jour et vous n'allez pas le trouver !!!
Un petit Merci, ça fait vraiment chaud au cœur ! Merci à celles ou à ceux qui disent Merci.
j'aime pas israel
zombla
Modérateur
Modérateur
avatar

Sexe : Masculin
Messages Messages : 915
Points Points : 1180

http://www.mediaket.net
Revenir en haut Aller en bas
Recherche personnalisée
MessageSujet: Re: mes étudiants ne me respecte pas, besoin d'aide Lun 23 Fév 2009 - 23:23

Dans la description de l'enseignant qui encourt le plus de risque d'être agressé, deux grandes tendances s'opposent. Il y a les enseignants pour lesquels l'autorité fait défaut et ceux chez lesquels cette autorité est excessive.

L'enseignant intimidé qui manque de confiance en lui ou l'enseignant trop gentilqui tolère tout de ses élèves sont plus susceptibles que d'autres d'être agressés.

« C'est quelqu'un qui se fait pas respecter. C'est des gens qui de toute façon même s'ils étaient dans n'importe quel autre boulot, ce serait la même chose parce qu'ils n'ont pas assez confiance en eux. Je ne sais pas. Je crois que c'est ça, cette idée de ne pas réussir à se faire respecter. [...] Faut pas avoir peur, parce que des élèves qui se mettent à applaudir ou à siffler parce que vous avez dit que vous allez être absente, ça fait un boucan d'enfer. Ils le font exprès. Ils tapent de plus en plus fort. Ca peut faire peur. Et les élèves peuvent voir que ça fait peur et en rajouter » (Adeline) ; « Un professeur qui n'est pas sûr de lui, d'elle. Un professeur qui a le regard fuyant. Le manque d'assurance, c'est important ça » (Andrée) ; « Je vois une femme qui est timide, fragile » (Catherine-1) ; « Quelqu'un qui n'a pas trop d'autorité. Quelqu'un qui ne met pas de limites aux élèves, qui se laisse marcher sur les pieds » (Martine) ;...; « Peut-être quelqu'un qui est trop gentil. Dans le sens qui essaye de parler avec les élèves, qui essaye de dialoguer. Parée qu'ils ne sont pas habitués au dialogue, j'ai l'impression, ces enfants qui posent problème. Dès qu'on essaye de dialoguer, pour certains, ça les déstabilise. Et puis, du moment qu'on essaye de dialoguer c'est qu'on est faible. Dès qu'on essaye de parler, ça coince » (Sabine) ; « Si on donne de trop, si on est trop gentil, on en profite. Celui qui se fait agresser, je pense que c'est celui qui est trop laxiste, qui tolère tout, qu'est trop copain » (Solange).

Justifiant ainsi un juste milieu, les enseignants estiment qu'un collègue trop autoritaire, voire agressif et irrespectueux envers les élèves, encourt également plus de risque qu'un autre.
« Le prof un peu autoritaire qui dirige sa classe, qui fait trimer ses élèves, qui veut avancer, qui va présenter des limites. Et, si l'élève veut tester ces limites, là il va y avoir conflit. Donc, il risque d'y avoir agression » (Agnès) ; « Faut être ferme mais pas trop quand même. Faut pas être trop sévère » (Solange) ; « C'est peut-être ceux qui essayent de résister et ceux qui expriment leurs idées, qui osent revendiquer leurs idées » (Hervé) , « Un prof qui réagit ou bien un prof très macho qui est vraiment directif, qui rentre dedans. C'est le prof pas coulant du tout. Le prof qui ne respecte pas les élèves. Parce qu'il y a ça aussi. Manque de respect, insulter les élèves... » (Daniel) ; « Qui se moquerait d'eux d'une manière toute triviale, toute simple. C'est une histoire de respect. [...] Celui qui serait trop flic. Celui qui serait trop près de la loi, en fait. Qui n'a pas de patience, qui punit trop sévèrement ou qui ne respecte pas l'élève » (Florient) ; « Quelqu'un qui suscite l'agressivité d'une façon générale. Quelqu'un qui n'a pas d'aptitude à la négociation. Quelqu'un qui a des opinions très tranchées, très arrêtées. Quelqu'un qui agresse verbalement les élèves » (Odile) ; « Il y a aussi des enseignants qui insultent facilement les élèves ou qui les frappent, etc. Ca me paraît très dangereux. Ici, ça peut aller loin, s'il y a ça. C'est pas le genre de truc qu'il faut faire, ici. Vraiment. Même insulter. Ils sont très exigeants. Ils ont énormément besoin que le prof soit idéal, ici. Enormément. » (Catherine-1).

Il est important pour l'enseignant de connaître le public auquel il a affaire et d'être à l'écoute de ses besoins.
Il s'agit, pour reprendre les termes de Solange d'être « doux et ferme » à la fois. « Peut-être aussi de pas comprendre ce qu'est un gamin et ce qu'est une classe, de pas se souvenir de ce qu'on était quand on était môme » (Adeline) , « Quelqu'un qui n'est pas à l'écoute des élèves, qui ne parle pas avec les élèves. Qui considère que les profs sont dans un monde, les élèves dans un autre monde. Deux mondes différents. Quand il n'y a pas de compréhension entre les deux » (Martine) ; « Un individu qui ne sait pas être à l'écoute des autres. Quelqu'un qui manque d'humour. C'est celui qui n'a pas de facultés d'adaptation. Parce qu'il faut s'adapter au public qu'on a. Ca, ça demande beaucoup d'écoute et d'attention des jeunes que l'on a en face » (Odile).

Les femmes, parce qu'elles sont moins imposantes physiquement et parce qu'elles affirment avec plus de difficulté leur autorité auprès d'un public de jeunes d'origine étrangère, sont perçues comme une cible plus facile lorsque la question du sexe de l'enseignant est évoquée.
« Je pense que le fait d'être une femme... C'est toujours lié à ce rapport affectif, des problèmes de mère ou des problèmes de culture, où parfois la femme n'est pas toujours considérée » (Sabine) ; « Quand on est femme, ça c'est clair. Femme, fatiguée, pour des raisons que tout le monde connaît. Quand on est une femme, on est peut-être plus sensible aussi aux agressions verbales. Je sais pas. Est-ce qu'on a une autre manière de voir les choses ? » (Ingrid).

Viennent ensuite les enseignants qui manquent de motivation et ne s'impliquent pas correctement dans leur travail.
Si les enseignants doivent être parfaits dans leur attitude à l'égard des élèves, ils doivent aussi l'être dans leurs enseignements.

« Qui n'est pas entré dans l'enseignement avec un minimum d'idées de ce qu'il allait faire, de la manière dont il voulait faire acquérir à ses élèves des choses. Le type qui vient là pour la soupe, quoi !>> (Renaud) ; « Quelqu'un qui n'aime pas son boulot, déjà » (Florient) ; « Quelqu'un qui ne fait pas son travail consciencieusement. Parce qu'il faut quand même qu'on soit crédible » (Odile) , « Un professeur qui propose de la soupe au lieu de proposer un bon potage, c'est forcément un professeur qui un jour ou l'autre va se faire agresser. Faut bosser pour être crédible. Si on n'est pas crédible, c'est sûr que les élèves ont envie de déverser de l'agressivité » (Andrée).

Les jeunes enseignants seraient également des cibles privilégiées.
Non pas tellement parce qu'ils sont jeunes mais parce qu'ils n'ont pas encore l'assurance et le professionnalisme des plus anciens, et parce qu'ils ne parviennent pas à adapter ce qu'on leur a appris à l'IUFM au public auquel ils sont confrontés :« Ils aiment pas les jeunes profs. Ils sont durs avec eux. Puis, ils leur disent même. Parce qu'ils pensent qu'ils sont pas assez matures pour être profs, qu'ils sont pas assez distanciés, ils ont pas assez de recul par rapport à leur métier. Faut quelqu'un de mûr en plus » (Catherine-1) ; « A l'IUFM, il y a eu des progrès mais les profs ne sont pas formés. Ils sont formés pour être les professionnels d'une matière, ils sont formés pour être les professionnels de l'enseignement. C'est sûr que ça ne s'apprend pas non plus dans les livres mais il y a quand même quelques règles, un peu de psychologie, de sociologie... On sait maintenant comment les gamins se comportent. La résolution de conflit, ça existe ! On devrait donner quelques rudiments aux jeunes profs qui sortent de l'IUFM. Ce n'est pas fait. C'est de la folie. On forme les gens pour un métier qui n'existe plus. Avant, les élèves étaient bien cadrés, sérieux, appliqués, silencieux, attentifs. On n'a plus ça » (Gilles).

Enfin, sont également montrés du doigt les enseignants mal dans leur peau et dépressifs
ou simplement fatigués, qui n'ont pas la disponibilité d'esprit nécessaire. Selon eux, la fragilité intrinsèque favorise l'animosité des élèves qui s'empressent alors de s'engouffrer dans la faille perçue.

« Il y a le prof en dépression, complètement inhibé, qui va se laisser martyriser » (Agnès) ; « Il y a l'autre type de prof... qu'est un peu fragile » (Daniel) ; « Quelqu'un qui n'est pas bien dans ses baskets. Quand on n'est pas bien dans sa peau, quand on est face à un groupe d'adolescents qui cherchent la faille, c'est difficile » (Odile).

Deux ou trois enseignants ont estimé qu'il leur était impossible de dresser ces portraits-robots, tant les circonstances qui amènent l'agression sont aléatoires.
« Je pense que c'est lié à un truc particulier entre un élève et un prof. Un élève va avoir envie d'agresser un prof mais un autre élève aura pas du tout envie d'agresser le même prof. Il y a plein de comportements différents qui amènent à un moment donné à une agression. Je ne vois pas qu'il puisse y avoir de portrait-robot » (Sylvie) ; ...« Je crois que tout le monde... Comme ça m'est arrivé, tout le monde peut être agressé. Je ne sais pas qui pourrait ne pas être agressé. Quand on est agressé, c'est parce qu'un élève pète les plombs. Tous les élèves sont susceptibles... On est tous à un moment donné dans la vie capable de péter un plomb » (Marc)....

Les portraits-robots des élèves sont très empreints des caractéristiques réelles de l'agression vécue par ces enseignants.
Les caractéristiques des élèves débordent sur cette vision plus abstraite du portrait, qui n'a pour autant pas la prétention de se vouloir universelle. C'est une vision qui dépend de l'expérience de chacun, notamment du public qu'accueille leur établissement. En revanche, il y a généralement peu de liens lorsqu'ils confrontent leur portrait-robot de l'enseignant qui encourt le plus de risque d'être agressé avec leur propre histoire.

Il y a un décalage entre l'image que ces enseignants ont d'eux-mêmes et leurs représentations du « prof à risques ».

Globalement, ils se sentent loin de ces enseignants autoritaires, irrespectueux, fragiles, sans enthousiasme, ou encore, peu à l'écoute des élèves. S'ils estiment que leur détermination à rester maître de la situation en usant de leur autorité a sans doute contribuée à attiser la colère de l'élève lors de la confrontation, ils considèrent que c'est dans leur rôle de poser des limites claires à leurs élèves.

Ce décalage est néanmoins cohérent avec leur vision d'un élève sans maîtrise qui subitement « pète les plombs ». Le caractère imprévisible de l'agression subie rend leur propre expérience incompatible avec ces différents déterminismes.

Pour autant, ce n'est pas une façon de se dédouaner. Ces enseignants s'adressent des reproches (cf. chapitres sur l'agression et le coping), mais plus vis-à-vis de leur gestion de cette relation particulière avec un élève que vis-à-vis d'une attitude générale qu'ils adopteraient envers leurs élèves. (p. 266-269)
malik

avatar

Messages Messages : 100
Points Points : 36

Revenir en haut Aller en bas
Recherche personnalisée
MessageSujet: Re: mes étudiants ne me respecte pas, besoin d'aide Mar 24 Fév 2009 - 11:59

il faut etre sévere au début meme très sévere
bwalid25

avatar

Sexe : Masculin
Messages Messages : 360
Points Points : 96
Date de naissance Date de naissance : 25/05/1986
Age Age : 30
Emploi Emploi : étudiant en médecine vétérinaire

Revenir en haut Aller en bas
Recherche personnalisée
MessageSujet: Re: mes étudiants ne me respecte pas, besoin d'aide Mar 24 Fév 2009 - 20:54

L'enseignement et l'art d'enseigner sont deux concepts différents ; la manière d’enseigner est aussi importante que ce qu’on enseigne (Shashi Tharoor).

« vous détectez le turbulent »

Vous risquez de perdre le fil de vos idées à trop chercher !

« être très ferme ! » « corriger sévèrement » « pas besoin de le frapper! »

heureusement, sinon vous risquer d’être congédié, voire interné si ce n’est, passer quelques temps à l’ombre»

« seulement en le ridiculisant et en brisant sa fierté »

c’est ce qu’a tenté la France avec les algériens durant plus d’un siècle de colonisation !

« jamais se dégonfler devant les élèves »

On est dans un amphi ou dans une arène !

Ils doivent savoir que vous êtes le maitre de la situation,

Ah mondialisation, qui sera le maître du monde ! être ou ne pas être telle est la question.

« il faut être sévère au début même très sévère »

Vous risquerez de vous casser le nez ! seule contre tous ! cela me rappelle le service militaire.
benvet



Messages Messages : 71
Points Points : -6

Revenir en haut Aller en bas
Recherche personnalisée
MessageSujet: Re: mes étudiants ne me respecte pas, besoin d'aide Mer 25 Fév 2009 - 22:07

Il me semble, qu'il faut plutôt se rapprocher des étudiants ayant un certain caractère (je n'aime les qualificatifs utilisés). généralement, certains ont du caractère et c'est leur façon de s'exprimer. D'autres ont un caractère jovial et ils donnent l'impression d'être arrogants (ce qui n'est pas souvent le cas). Le but de l'enseignant est de former. S'adresser à un seul étudiant est une chose, mais gérer tout un groupe, là est la difficulté. Pour comprendre vos étudiants, il faut se rapprocher des uns et des autres et essayer de les comprendre à travers leur comportement individuel. là ils vous accepteront. celà dépendra de la qualité des cours prodigués et de la manière de le dispenser. Les premiers pas sont difficiles et l'on se remet à chaque fois en cause.
En Algérie, la formation en pédagogie n'est pas dispensée (à l'exception du module de psychopédagie en magister mais qui est pris à la légère). L'expérience est acquise dans "le tas". Ce qui me chamboule, c'est le pseudo "nana" ; celà exprime un certain caractère.
benvet



Messages Messages : 71
Points Points : -6

Revenir en haut Aller en bas
Recherche personnalisée
MessageSujet: Re: mes étudiants ne me respecte pas, besoin d'aide Jeu 26 Fév 2009 - 19:09

merci pour cette coopération, c'est très gentille Embarassed

je suis enseignante de langue arabe au lycée , study
nana



Messages Messages : 9
Points Points : 4

Revenir en haut Aller en bas
Recherche personnalisée
MessageSujet: Re: mes étudiants ne me respecte pas, besoin d'aide Jeu 26 Fév 2009 - 20:34

Que Dieu soit avec vous, avec cette nouvelle generation peu d'enseigant peuvent le controler!!!!!!!!

Docteur Malik a bien résumé ce qu'il vous faut faire

Bon courage
vet.kingdom85



Messages Messages : 19
Points Points : 1

Revenir en haut Aller en bas
Recherche personnalisée
MessageSujet: Re: mes étudiants ne me respecte pas, besoin d'aide Ven 27 Fév 2009 - 7:17

bon courage avec cette nouvelle génération
dvmohcene

avatar

Sexe : Masculin
Messages Messages : 25
Points Points : 0
Date de naissance Date de naissance : 27/06/1985
Age Age : 31
Emploi Emploi : étudiant en médecine vétérinaire (5eme)

Revenir en haut Aller en bas
Recherche personnalisée
MessageSujet: Re: mes étudiants ne me respecte pas, besoin d'aide Sam 28 Fév 2009 - 21:19

il faut écouter ce qu'a dit benvet il c de koi il parle
bwalid25

avatar

Sexe : Masculin
Messages Messages : 360
Points Points : 96
Date de naissance Date de naissance : 25/05/1986
Age Age : 30
Emploi Emploi : étudiant en médecine vétérinaire

Revenir en haut Aller en bas
Recherche personnalisée
MessageSujet: Re: mes étudiants ne me respecte pas, besoin d'aide Dim 22 Mar 2009 - 17:54

alors d nouvelles de tes eleves?
bwalid25

avatar

Sexe : Masculin
Messages Messages : 360
Points Points : 96
Date de naissance Date de naissance : 25/05/1986
Age Age : 30
Emploi Emploi : étudiant en médecine vétérinaire

Revenir en haut Aller en bas
mes étudiants ne me respecte pas, besoin d'aide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Besoin d'aide . Fournitures scolaires ...
» Besoin d''aide en épistémologie de la géographie
» besoin d'aide pour mon cas pratique de droit
» Lecture d'image : besoin d'aide !
» LA ROUMANIE A BESOIN D'AIDE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INTIK :: Forums généraux :: Discussion générale-